Rapport Doing Business 2011 sur le climat des affaires : Avec trois réformes majeures, le Mali se classe 153ème sur 183

Publié le par SAYONCOUL

 

Facilitation de l'obtention des permis de construire, du transfert de propriété et l'élimination des contrôles redondants des marchandises à l'import. Tels sont les trois domaines-clés dans lesquels le Mali, au cours des douze derniers mois, a fait des réformes majeures tendant à l'amélioration du climat des affaires. Selon le document de référence de la Banque Mondiale, le Mali fait partie des 30 économies qui se sont le plus améliorées au cours de ces cinq dernières années.

Le rapport annuel Doing Business, qui analyse les réglementations qui s'appliquent aux entreprises d'une économie au cours de leur cycle de vie, notamment dans leur phase de démarrage et d'exploitation, leurs échanges commerciaux transfrontaliers, le paiement de leurs impôts et taxes et leur fermeture, vient d'être publié par l'IFC et la Banque Mondiale. Ce rapport 2011 confirme les progrès accomplis par le gouvernement du Mali dans le cadre de l'amélioration du climat des affaires. Ainsi, notre pays s'est surtout signalé par des réformes dans trois domaines-clés : l'obtention des permis de construire en mettant en place une étude d'impact environnementale simplifiée pour les bâtiments commerciaux non complexes, le transfert de propriété par la réduction du taux de transfert pour les entreprises, de 15 % de la valeur de la propriété à 7% et enfin l'élimination des contrôles redondants des marchandises à l'import par la réduction des délais pour le commerce transfrontalier. Suite à ces réformes, notre pays progresse de deux places dans le classement établi et se retrouve à la  153ème  place sur les 183 pays concernés.

Le plus grand optimisme vient du fait que notre économie, selon les experts de la Banque Mondiale, se classe parmi les 30 qui se sont le plus améliorées au cours de ces cinq dernières années. Sur les douze derniers mois, 27 économies d'Afrique subsaharienne ont mis en œuvre 49 réformes réglementaires pour améliorer leur climat des affaires, conclut Doing Business 2011.Pour la troisième année consécutive, l'Ile Maurice est l'économie de la région la mieux classée en terme de facilité de faire des affaires pour les entreprises locales. Elle occupe la 20e place du classement global qui couvre 183 économies.link

 

Publié dans ACTUALITÉS

Commenter cet article